Menu

LE MOT DU SYNODE L'EPKNC (WEDRUMEL 2017)


Rédigé le Jeudi 5 Octobre 2017 à 15:07 | Lu 62 commentaire(s)


Comment l’EPKNC peut-elle accompagner la population de notre pays à prendre conscience de la sortie de l'Accord de Nouméa et de l’importance du référendum d’autodétermination en 2018 ? Quelle est la parole de l’Eglise ?


Suite à cette question posée, le synode général a décidé de mettre en place un comité de rédaction et de réflexion, pour rédiger le mot du synode. Ce comité devra réfléchir sous le prisme de la paix, de l’engagement et de la responsabilité, valeurs de l’Eglise. Voici la composition du Comité de rédaction : Thomas CARLEN (Secrétaire du synode), Victor IHAGE (Directeur de l'ASEE), Pasteur WAKAINE Wakira (Président de l'EPKNC), Pasteur CAWIDRONE Jacky (animateur Théologique général ), Madame POEDA Madeleine (présidente du MDF), et Pasteur HNAWEONGO Bernard (Modérateur du synode).
Lors de sa réunion du 16 et 17 Septembre 2017, le Conseil Exécutif de l'EPKNC a validé le mot qui devra être médiatisé et envoyé pour information auprès de nos responsables et autorités du pays (Politiques, administratifs et institutionnels, et coutumiers etc.)

 


Arc de Triomphe avec banderole pour accueillir le synode 2017 à Wedrumel
Arc de Triomphe avec banderole pour accueillir le synode 2017 à Wedrumel

Les délégués sages très attentifs aux débats
Les délégués sages très attentifs aux débats

Pasteur VERGNIOL Bertrand Secrétaire Général du DEFAP, KAKUE Célestin Vice-Président de l'EPKNC et son épouse, avec Pasteur KIKI Célestin, secrétaire général de la Cevaa
Pasteur VERGNIOL Bertrand Secrétaire Général du DEFAP, KAKUE Célestin Vice-Président de l'EPKNC et son épouse, avec Pasteur KIKI Célestin, secrétaire général de la Cevaa

" Le Seigneur dit : L'autorité et le pouvoir que j'instaurerai chez toi, c'est la paix et la justice" 
                                                                          (Esaie 60/17b)

" La sagesse d'en haut est d'abord pure, puis pacifique, douce, conciliante, pleine de pitié et de bons fruits, sans façon et sans fard. Le fruit de la justice est semé dans la paix pour ceux qui font oeuvre de paix"
                                                                        (Jacques 3/17-18)    



L M M J V S D
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31          


PARATEXT 8, NOUVEAU LOGICIEL POUR LA TRADUCTION DE LA BIBLE

Les responsables de la Société Biblique du Pacifique Sud, présentent le nouveau logiciel pour la traduction de la Bible : Le paratext 8.

Du Lundi 11 Juin au Vendredi 15 Juin 2018, dans la paroisse de Montravel - Consistoire de Nouméa, s'est déroulé la session de formation sur le paratext 8, nouveau logiciel pour la traduction de la Bible. Dispensée par la Société Biblique du Pacifique Sud, dont le siège se trouve à Suva Fiji et membre de l'Alliance Biblique Universelle.
La formation a été conduite par les responsables de la Société Biblique du Pacifique Sud.
Mr HONG Joseph : Docteur en Théologie et Professeur à la faculté Théologique de Strasbourg.
Mr BERNEKING Steve : Docteur et professeur en théologie.
Pasteur LEWATORO Apenisa : Secrétaire Général de la Société Biblique du Pacifique Sud. Eglise Méthodiste de Fiji.
Pasteur PALU Ma'afu : Docteur en Théologie. Eglise Méthodiste de Tonga.
Pasteur CAPOA Philippe : Référent de l'EPKNC à la Société Biblique du Pacifique Sud.
Les régions ont répondu par la présence de leurs candidats à cette session de formation.
La région de Drehu : Pasteur WAIKATA Jaques, Pasteur HNAWEONGO Jean. (Révision de la Bible en Drehu).
La région de Nengone : Pasteur GOLESHA Sarengom, NGAIOHNI Wakota, Diacre HNASSIL Alain, Pasteur WAKAINE Wakira (Révision de la Bible en Nengone).
La région de Momawe : Pasteur EURIMINDIA Calvin, Diacre EURIMINDIA Ezéckias, (Traduction de l'Ancien Testament en Ajië). BOAOUVA Bob, PADOME Magali, Pasteur PADOME Paul (Traduction du Nouveau testament en Nelemwa). VOUDJO Marcel (Traduction du Nouveau Testament en BWATO).
Pourquoi traduire la Bible ?
1- Protéger nos langues face à la globalisation, qui pour la plupart n'existent plus.
2- L'évangile sera mieux proclamé dans nos langues.
Remerciements à la paroisse de Montravel et de Plum, ainsi que le consistoire de Nouméa, pour le bon déroulement de cette formation.
Remerciement également à nos formateurs et à la Société Biblique du Pacifique Sud.
Et un encouragement à toutes les personnes qui ont bénéficié de cette formation, de poursuivre le travail en mettant en pratique dans les régions, les conseils des formateurs sur le paratext 8.
                                                       " Send and Receive" - "Envoyer et Recevoir"

 



Suivez-nous
Facebook
Twitter
Flickr
YouTube
Rss

Galerie
Cité des sciences et de l’industrie
Star Walkers
PIC_1610
PIC_1620
Earth Horizon with UFO or Star
Walk Faster