Menu

SEMAINE DE PRIERE 2017-2018


Rédigé le Lundi 6 Novembre 2017 à 20:16 | Lu 388 commentaire(s)


"Concitoyens d'un Pays Nouveau" (Ephésiens 2/11-22)


Motion 1 : Thème de l’Église pour la préparation de l’échéance 2018 (Synode Général de Tadine 2016)
Le synode général de TADINE 2016, prend acte du thème proposé par la COMITH « Concitoyens d’un pays nouveau » pour la semaine de prière 2017-2018 et le valide comme thème de l’église afin de préparer le peuple à faire face aux échéances 2018.
Il a été décidé de laisser le thème que nous recevons chaque année par le Conseil Oecuménique des Eglises, et de se concentrer sur la situation de notre pays.
Alors, suite à cette motion du synode de Tadine, la Comith Générale de l'EPKNC avec Pasteur CAWIDRONE Jacky a élaboré le programme de la semaine de prière avec pour objectif d'accompagner la population de notre pays au référendum de 2018 prévu par l'Accord de Nouméa, et de centrer nos temps de prière pour le pays, afin que la paix de Dieu puisse régner dans les coeurs des hommes, des femmes, des jeunes, des enfants de ce pays.
AInsi, le livret de la semaine de prière 2017-2018 préparé à cet effet, a été envoyé aux différents partenaires de l'EPKNC. ( Au niveau local, régional, national et international). L'Eglise Evangélique Libre, Eglise Pentecôtiste, Eglise Protestante Maohi, Eglise Adventiste de la Nouvelle-Calédonie,  Eglise Presbyterienne du Vanuatu, Le PCC, PTC, La Cevaa, Le Defap, le Conseil Oecuménique des Eglises.
Vous trouverez également dans cet article le document contenant le thème de Noël de cette année 2017.
Bon et joyeux Noël à Tous, et bonne semaine de prière 2017-2018.
 

Le thème de la semaine de prière : "Concitoyens d'un Pays Nouveau" (Ephésiens 2/11-22)
Le thème de la semaine de prière : "Concitoyens d'un Pays Nouveau" (Ephésiens 2/11-22)

Concitoyens d'un pays nouveau
Concitoyens d'un pays nouveau


" Avec justice, tu nous réponds par des merveilles, Dieu notre sauveur" (Psaume 65/6)

"Quiconque demande reçoit, qui cherche trouve, à qui frappe, on ouvrira." (Mathieu 7/8)



L M M J V S D
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31    


INVITES A L'ASSEMBLEE GENERALE DE LA FEDERATION PROTESTANTE DE FRANCE

Les responsables des églises protestantes du pays, invités à l’AG de la FPF à Paris.

Les invités sont arrivés au Défap, où ils étaient hébergés, quelques jours avant les premières rencontres à la Maison du protestantisme, au 47 rue de Clichy, dans le neuvième arrondissement : une délégation des Églises de Nouvelle-Calédonie, présente à Paris à l'invitation de la Fédération Protestante de France (FPF), qui tenait son Assemblée Générale. Cette délégation comprenait le pasteur Höcë KAEMO, président de l'Église Protestante de Kanaky Nouvelle-Calédonie (EPKNC) et son épouse, pasteure Marie-Claire KAEMO, directrice du Centre de Formation Pastorale et Théologique de Béthanie ; le pasteur Yvon DEA, président des Assemblées de Dieu de Nouvelle-Calédonie ; le pasteur et aumônier Marc PERRIN, Assemblées de Dieu de Nouvelle-Calédonie ; le pasteur André BEINON, président de l'Église évangélique libre de Nouvelle-Calédonie.
Les membres de cette délégation étaient également invités à la conférence-débat animée le jeudi 31 janvier par le professeur Frédéric Rognon, sur le thème : «La Nouvelle-Calédonie après le référendum : quels défis pour les Églises ?». Car dans cette terre loin de la métropole et de sa conception de la laïcité, la religion a un rôle crucial à jouer. Selon ce mot de l'ancien Haut-Commissaire Vincent Bouvier : «Ce sont des hommes d'Église qui ont permis, souvent en désaccord avec les autorités de l'époque, de poser un regard différent sur l'identité Kanak. La religion a un rôle majeur à jouer dans la gestion des tensions et le maintien du dialogue.» Et de Maurice Leenhardt jusqu'à Jacques Stewart, les protestants de métropole et ceux de Nouvelle-Calédonie entretiennent depuis longtemps des relations singulières. Ce qu'avait rappelé François CLAVAIROLY, le président de la FPF, en évoquant «l'histoire partagée du protestantisme kanak et du protestantisme anglais puis français» à la suite de sa visite au Pays en mai 2018 en compagnie d'Emmanuel Macron, à quelques mois du référendum d'autodétermination qui s'est déroulé en novembre, et a vu la victoire, attendue mais moins nette que ne le prédisaient les sondages, du maintien dans la France.
Une table ronde animée par Didier Crouzet, secrétaire général de l'EPUdF, a réuni le 26 janvier au 47 rue de Clichy, à la Maison du protestantisme, les pasteurs Var et Marie-Claire Kaemo, le pasteur André Beinon et les pasteurs Yvon Dea et Marc Perrin, hôtes d'honneur de l'assemblée générale de la FPF. (Article Defap)
 

 



Suivez-nous
Facebook
Twitter
Flickr
YouTube
Rss

Galerie
365::225 - The Dark Half
PIC_1615
Capped
Steel Wool Sparks on the Beach
PIC_1610
PIC_1621